Arc En Ciel

  • Sorcellerie
Sorcellerie

La sorcellerie désigne l’énergie de fécondité et de création, la manifestation du principe de féminité divine. C’est aussi et surtout le dédoublement de l’Unité ‘’Dieu’’ en forces naturelles au travers desquelles l’univers se meut, s’ébranle. Elle est aussi l’énergie matricielle, le contenant de la sagesse et des forces de la nature; la force agissante de l’Etre Suprême (monade supérieure), l’essence des puissances intellectuelles, l’intelligence universelle, l’expression du pouvoir divin.

La sorcellerie est la connaissance ésotérique suprême détenue par une certaine catégorie d’initiés et dont les racines se perdent dans les origines de la création. C’est une énergie multidimensionnelle dotée de double polarité qui peut être orientée vers le bien ou le mal. La sorcellerie africaine est aussi vieille que le monde et ses manifestations sont multiformes et incommensurables.

Les sorciers africains constituent une société secrète. Ils sont dotés de grandissimes pouvoirs surnaturels et mystiques, transmis de génération en génération, des pères / mères aux enfants / aux petits-enfants. Ce cercle très fermé d’illuminés distingue en son sein plusieurs obédiences : les illuminés de haute classe qui orientent leurs savoirs vers le bien, la vertu. Ceux de la basse classe excellent uniquement dans le mal. Quant à ceux de la classe intermédiaire, ils sont aussi bien dans la vertu que dans le mal. En un mot, le détenteur de la sorcellerie ne fait pas que le mal comme le pense abusivement la majorité. Chaque initié décide donc d’orienter son pouvoir vers le bien ou le mal. Ceci signifie qu’il n’y a pas de sorcellerie positive ni négative. L’énergie est la même et demeure en amont et aval du bien et du mal. Tout dépend des dispositions mentales de la personne initiée. Ainsi la sorcellerie africaine est capable aussi bien de merveilles que de désastres. Grâce à la sorcellerie, on peut par exemple:
» Remonter le temps d’il y a des millions d’années pour savoir ce qui s’est passé
» Voyager dans l’espace d’un lieu à un autre et de façon consciente en fraction de minutes
» Explorer les profondeurs abyssales de la terre, des eaux, pénétrer les astres sans équipements
» Pratiquer une opération chirurgicale sans une trace de bistouri
» Faire déplacer des charges énormes comme les cargaisons des navires en quelques minutes
» Guérir des maladies devant lesquelles la médecine moderne a montré ses limites
» Faire accoucher une femme quelle que soit la position du bébé, etc.

Dans le même temps, lorsque le sorcier vibre négativement, il peut causer d’énormes dégâts :
» Bloquer l’évolution d’une grossesse de sorte que la femme enceinte traine le fœtus des années durant
» Faire porter à quelqu’un une plaie incurable toute sa vie
» Causer l’éléphantiasis chez une personne jusqu’à la rendre impotente
» Siphonner le sang des artères d’un individu, engendrer la folie
» Rendre stérile une femme, impuissant un homme, séparer un couple
» Ruiner les activités, les affaires d’un riche ou d’un commerçant
» Tuer par tous les moyens (accident, maladie, avc, etc.)

Aujourd'hui encore en Afrique, la faune, la flore, les eaux, les montagnes font toujours l’objet d’adoration diverses compte tenu des réalités intrinsèques à l’Afrique. Des sacrifices d’animaux, des rituels de tous genres se font pour tels ou tels buts : attirer de l'argent vers soi ou pour conjurer un mauvais sort. Le terme de la sorcellerie continue d’effrayer car il faut le préciser, il englobe d’innombrables pratiques occultes complexes dont les manifestations physiques sont des plus horribles.

Dans la sorcellerie béninoise, les incantations (paroles activatrices d’effets) et les actes agissent sur les êtres (personnes corps, âme esprit), sur les animaux, les arbres, les objets ; rien ne lui résiste.

Certains ont rejeté l’existence de la sorcellerie et désavoué sa réalité. La sorcellerie est bel et bien présente et sa réalité est plus que concrète dans notre société. Elle est donc une chose réelle. Son détenteur est un demi-dieu car après Dieu le Créateur se trouve la puissance de la sorcellerie.

Rejeter donc la sorcellerie, relève d’une grande ignorance. Contrer la sorcellerie est un travail de longue haleine aussi. De la même manière, on ne s’y attaque pas sans prendre des précautions préalables de peur de subir des revers fâcheux.

Si vous êtes victime de quelque nuisance de la sorcellerie, n’hésitez pas. Contacter le Grand Maitre HINDEME. Il vous en délivrera.